Coin repas ombragé

Un vaste parc arboré, accueillant et fleuri, un peu bohème, où il fait bon flâner, se promener à sa guise, rêver, se laisser bercer par le chant des oiseaux et… Partir à la découverte de toutes les plantes de garrigue, lavandes, lauriers, thym, romarin qui jalonnent le jardin.

De nombreux petits coins, là sur un banc, ailleurs autour d’une table à l’ombre des bambous, plus loin près du boulodrome en bordure du champ d’oliviers, à l’aise sur le canapé sous l’abri en pierres sèches, en profitant de l’odeur du rosier ancien, sont autant d’espaces de détente, d’appels à des moments de tranquillité pour profiter pleinement de la nature. Loin des bruits de la ville.

 

Des figuiers aux grenadiers, des abricotiers au cerisier, au pêcher, le prunier jalonnent le jardin ; Nous cueillons pour votre plus grand plaisir – et le notre ! -les fruits mûrs à point, juteux à souhait, pour agrémenter les petits déjeuners des chambres d’hôtes mais aussi pour la fabrication de nos confitures maison. Un vrai régal !

 

Il poussait dans un pot et un jour il est devenu tellement gros qu’il a fallu le planter en pleine terre. Sans certitude qu’il ne gèle pas. Nous avons choisi l’endroit le plus abrité du jardin de nos chambres d’hôtes et il s’y est plu et même épanoui ; notre pamplemoussier qui est arrivé à nous offrir jusqu’à 40 kg de fruits ! Et on adore la marmelade de pamplemousses ! Vous l’apprécierez très certainement lors de votre séjour aux Aires passagères !

 

Le potager de Patrice permet de redécouvrir les saveurs des anciennes variétés de tomates ; chaque année, au début du printemps, il part acheter ses plants chez son pépiniériste préféré et fidèle des Floralies au Château de Campuget.

 

Cette année Lola s’est lancée dans la permaculture, vaste programme qu’elle apprivoise doucement et qui doit permettre aux plantes de se contenter de l’eau de pluie pour se développer.
Chaque hiver, La cueillette des olives dans le champ d’oliviers derrière la maison est un moment convivial pour se retrouver entre parents et amis, passionnés et touristes, voisins ; Une tradition qui s’instaure au fil du temps et que d’aucun ne manquerait pour rien au monde. Après la cueillette, nous apportons nos olives au moulin et suivons quelques transformations invraisemblables de la Belle du Sud : notre propre cuvée en direct !

La piscine des Aires passagères

 

Dans un espace un peu à l’écart, à l’abri au fond du jardin, La piscine offre un bassin de 10m de long par 5m de large ; Idéale pour se rafraîchir et se détendre, on y passe de délicieux moments bercé par le “chant” des cigales !
Entièrement sécurisée par une barrière en fer forgé, sa terrasse est équipée de transats et plus loin sur le gazon à l’ombre d’un grand pin, un lit invite à la sieste.
Depuis la terrasse La vue porte loin sur le massif  des Alpilles et le Mont Ventoux, reconnaissable à la vive couleur blanche de son sommet dû à la nature calcaire du sol.
Un grand parking privé et fermé est à la disposition de nos hôtes des Aires passagères.